PRESSE / articles, interview

2020 Expo Galeria O+O Valencia Espagne article du critique d’art Amparo Zacares

Traduction du texte écrit par la critique d’art Amparo Zacarés Universitat Jaume 1 -UJI. Associacio Valenciana de Critics d’Art – AVCA

.http://amparozacares.com/claudie-bastide-jeu-de-main/

A l’occasion de l’exposition « JEU DE MAIN » à la GALERIA O+O de Valencia Espagne

CLAUDIE BASTIDE

« Jeu de Main »

Dans la ligne esthétique qui la caractérise dès sa fondation, la Galerie O+O présente l’œuvre picturale de l’artiste Claudie Bastide.

Formée entre la France, la Belgique et le Mexique, son parcours reconnu d’expositions individuelles et collectives démontre sa propre évolution créatrice depuis la figuration jusqu’à l’abstraction poétique qui captive aujourd’hui le public.

Dotée d’une extrême sensibilité, elle concentre son attention sur le geste comme un mode d’affirmation esthétique et comme le moyen d’exprimer la richesse de son univers plastique.

Dans ses compositions, elle utilise l’encre et des techniques mixtes sur papier où se détache l’harmonie rythmée d’images apparues spontanément en laissant danser le pinceau entre ses mains. En substance l’artiste défend un genre de peinture gestuelle qui implique fondamentalement une abstraction lyrique délibérément émancipée de l’objet figuratif pour s’engager dans un art non- figuratif reflétant ses sentiments et son vécu.

Comme c’est le cas pour la peinture à l’encre de Chine, ses créations ne font référence à aucune écriture ni à un quelconque abécédaire. En revanche elles contiennent des état d’âme en relation avec la vie qui surgit spontanément et de façon simultanée à travers un sens poétique que l’artiste applique à son quotidien.

Dans ses œuvres la couleur garde plus ou moins d’intensité pour refléter l’intention du geste créé. Lignes ou couleurs s’unissent de manière artistique pour montrer que, avant sa réalisation finale, il y eut une correspondance mystérieuse entre le pinceau, le papier et la main de l’artiste. Elle recourt alors à un automatisme rythmé mais pas nécessairement irréfléchi puisque le point de départ contient la vision première, imaginative et exploratoire de son propre « torrent existentiel ». C’est ainsi qu’elle développe son œuvre picturale après avoir abandonné les sentiers battus en dehors desquels on considère souvent qu’il n’y a point de salut…

L’intérêt de cette exposition se situe autant dans les œuvres elles-mêmes que dans la manière artistique de procéder car il est rare que la pratique esthétique se concentre sur le geste comme le fait Claudie Bastide tout en mettant en évidence que l’impulsion qui vibre dans son imagination est inhérente au processus créatif.

Amparo Zacarés – Universitat Jaume I – UJI Associaciò Valenciana de Crítics d ́Art – AVCA

2016 article Midi-Libre

2016 Interview par Radio Aviva Montpellier

2011 expo Hayhill Gallery Londres

Article dans

https://issuu.com/hayhillgallery/docs/bastide_online1

2010 article par Alexia Guggemos journaliste et critique d’art

2009 expo avec « les Artistes à la Bastille »article dans Le Monde

2009 Expo Fondation Taylor à Paris

2008 article dans Paris-Montmartre

2008 Article dans Univers des Arts

2006 22 Mai Nuit de la poésie

Espace Cardin

2005 « Printemps des Singuliers » Interview de Nadine Servant commissaire d’exposition

2005 Couverture du Mimosa extra de Berlin

2005 Article par l’historienne et critique d’art Katherina Helwig. Berlin

2003 Article dans le magazine Artension

1999 Annonce exposition Figaro Magazine

1997 Concours de chaises